Logo Felix Le Dantec

L’Antenne Jeunes d’Amnesty dans Le Télégramme

Amnesty International. L’antenne des jeunes déjà active

Laury et Agathe, deux de la douzaine de membres de la toute nouvelle Antenne Jeunes d’Amnesty
Le groupe Amnesty International de Lannion a donné naissance à une antenne destinée aux jeunes, âgés de 16 à 25 ans. Des lycéens ou étudiants motivés par le souhait d’« agir concrètement » pour faciliter l’intégration des migrants. Laury Gratiet et Agathe Grille, élèves au lycée public Félix-Le Dantec, ont créé, avec Amine, étudiant de l’Enssat, et Youna Forner, lycéenne, l’antenne jeunes d’Amnesty International à Lannion.

Le groupe grandit vite.
Deux mois après sa naissance, une douzaine de jeunes ont rendez-vous les mercredi après-midi, à l’espace Sainte-Anne.
« Nous avons été sensibilisés au lycée par la campagne sur l’engagement, fil rouge de l’Agenda 21 (*). On a voulu dépasser le choc de l’émotion face au drame que vivent les migrants. Il fallait agir concrètement ».
Travail de terrain
L’occasion leur a été donnée mercredi en croisant Sangar, jeune réfugié afghan, assis sur un banc de l’allée des Soupirs. « Nous répétions une pièce de théâtre dehors ; ça l’a intrigué. Nous l’avons invité à boire le thé à la cafétéria de l’espace Sainte-Anne. La conversation, en français, a tourné autour de la langue et les choses de la vie en France. On a appris beaucoup sur l’organisation des études en Afghanistan. Nous avons expliqué les principes de laïcité, d’égalité homme-femme ici.Au passage, on a eu droit à une leçon de pashto ».
Faciliter l’intégration des migrants
L’objectif est de multiplier les échanges avec des jeunes migrants, de converser en français sur des choses simples et de faciliter l’intégration. Des formations Jeunesse et éducation populaire sont possibles via Amnesty International France. * Programme d’actions, adopté par plus de 170 pays au Sommet de la Terre de Rio en 1992, afin de promouvoir le développement durable.
Pratique
L’antenne jeunes d’Amnesty International Lannion, destinée aux 16-25 ans, se réunit mercredi, dans la salle 3 de l’espace Sainte-Anne pour évoquer une rencontre sportive mixte avec les jeunes migrants du secteur.

Contacts : courriel, amnestylannionjeunes@gmail.com ; tél. 06.25.96.76.97.

© Le Télégramme