Logo Felix Le Dantec

Vous avez dit « Mauvaises Herbes » ?…

Certains s’interrogent parfois à la vue de « mauvaises herbes » dans le grand carré de la cour du lycée. Pour Eric LACOUTURE, ce nouvel espace est en fait un précieux support pédagogique pour sensibiliser ses élèves à l’impact des produits chimiques. Elèves qu’il n’hésite d’ailleurs pas à mettre à contribution… Petit compte-rendu d’expérience :

Désherbage manuel du carré par les élèves de Terminale qui ont travaillé sur les problèmes environnementaux liés à l’usage des herbicides en DNL option SVT.

.
L’huile de coude… un super produit écologique !

La tâche est difficile et ici un peu symbolique dans la mesure où ¼ du carré a pu être désherbé en deux séances de 2h. Mais qu’importe, le message est passé : changeons nos pratiques et acceptons de vivre avec des herbes sauvages trop souvent considérées comme des “mauvaises herbes” !

Depuis, le reste du carré a été désherbé au fur et à mesure, au coup par coup, par des agents, des élèves curieux et un prof persuadé que le collectif est la clé de voute de ce projet ambitieux…

De nombreuses espèces intéressantes ont pu être observées autour de nos jeunes plants de bruyères, d’ajoncs et de genêts:

.
Lythrum salicaria : la salicaire

La salicaire est une hémicryptophyte de milieux humides: son bourgeon passe l’hiver au ras du sol. En Amérique du nord et en Australie, cette jolie plante est devenue une plante invasive. Mais elle n’est pas une menace pour la biodiversité en France, bien au contraire ! Les feuilles sont comestibles crues ou cuites et ont effectivement déjà été consommées en période de disette…

.
Centaurea cyanus : le bleuet des champs

Belle annuelle de la famille des Composées, le bleuet est une plante messicole, c’est à dire qui s’est adaptée aux pratiques culturales de l’Homme en calquant son cycle de développement sur celui des céréales : la plante germe, se développe et graine juste avant la récolte. Le bleuet est devenu rare à cause du désherbage chimique. Pionnière, elle fait partie des premières plantes à repousser sur un champ de bataille: le bleuet est épinglé à la boutonnière du président chaque 11 novembre…

.
Polygonum aviculare

Plante herbacée de la famille des Polygonacées; ses graines sont particulièrement appréciées par les oiseaux. C’est aussi une plante mellifère et médicinale utilisée contre la diarrhée, la goutte, les hémorroïdes et les rhumatismes. Elle est astringente, vermifuge et diurétique: pas mal pour une “mauvaise herbe”!

.
« Me reconnaissez-vous ?… »

Sur ce cliché, vous reconnaitrez une jolie fleur blanche en ombelles: celle de la carotte sauvage, Daucus carotta.
Elle est accompagnée à gauche de l’oseille crépue ou parelle (Rumex crispus) et à droite de la petite renouée persicaire (Persicaria maculosa) aux fleurs roses ainsi que de la moutarde (Sinapis arvensis) aux fleurs jaunes.

L’intrus dans ce groupe ?

La petite renouée bien sûr qui ne se mange pas !